L'ADEPPI est un organisme agrée d'insertion socio-professionnelle et d'éducation permanente en prison.
Depuis 1981, l’Adeppi organise des cours et des activités culturelles en prison. Nos interventions s’articulent autour de 3 pôles principaux :

Entretiens d’information, d’orientation et d’évaluation des compétences afin de déterminer un parcours de formation en prison cohérent et réaliste.

Cours d’alphabétisation, de remise à niveau, de langues, d’informatique, de gestion,... ; formations qualifiantes données par nos soins ou en partenariat.

Ateliers d’écriture, de théâtre, de musique, de dessin, d’arts plastiques, de danse,... dispensés par des animateurs extérieurs professionels et qualifiés.

PUBLICATION TRIMESTRIELLE D’UN JOURNAL INTER-PRISONS ÉCRIT ET ILLUSTRÉ PAR ET POUR LES DÉTENUS
Concert de Musta Largo à la prison de Nivelles
Concert de Musta Largo à la prison de Nivelles
L'Adeppi
en quelques
chiffres* :

*Statistiques pour l’année 2014

3/3
prisons à Bruxelles
735
Edit Adeppi en chiffres: stagiaires / an
+ de 13.000
heures de cours / an
10/14
Edit Adeppi en chiffres: Edit Adeppi en chiffres: Edit Adeppi en chiffres: Edit Adeppi en chiffres: Edit Adeppi en chiffres: prisons en Wallonie
36
Edit Adeppi en chiffres: Edit Adeppi en chiffres: travailleurs
+ de 3.824
km de déplacement / semaine
L'ADEPPI est également désireux de promouvoir l'information relative à l'éducation en milieu carcéral...
...tant auprès du grand public que des instances politiques et administratives concernées. Pour cela :

L’Adeppi participe activement aux différentes fédérations et réseaux des institutions actives en prison.

L’Adeppi publie et diffuse de nombreux documents relatifs à la population des prisons et à la pédagogie derrière des barreaux.

L’Adeppi s’implique dans des projets extérieurs connexes à ses activités.
Notre public est privé de la liberté de sortir, mais pas de celle d'apprendre, d'imaginer, de créer.
Multiplier les compétences scolaires et sociales des détenu/es, mais aussi agir sur leurs imaginaires, sur le regard qu’ils/elles portent sur eux-mêmes et sur la société pour écarter ensemble les barreaux de l'ignorance.